De nouveaux programmes, dont un BACCAP, dans les cartons de la FEP


Christian Blanchette, doyen de la Faculté de l’éducation permanente à l’UdeM

La Faculté de l’éducation permanente (FEP) est dans une période très active de création de nouveaux programmes de certificat, mais on note aussi un nouveau projet de baccalauréat avec appellation (BACCAP), Analyse et intervention criminologique, qui devrait être ouvert à l’admission à compter de juin 2018.

Invité à prononcer une allocution au 17e congrès biennal de l’AGEEFEP, le 25 novembre, le doyen de la FEP, M. Christian Blanchette, a rappelé la création récente des certificats Créativité et innovation et Leaderphip pour militaires. Le Conseil de la Faculté a aussi adopté en novembre le projet du certificat Sexualité : enjeux de société et pratiques d’intervention, qui doit être approuvé prochainement par la Commission des études.

Sans préciser lesquels, M. Blanchette a indiqué que quatre nouveaux programmes de certificat sont présentement à l’étude; à plus long terme, il estime qu’il existe un potentiel de quatre ou cinq baccalauréats avec appellation. Pour l’instant, la FEP n’offre qu’un seul BACCAP, dans le domaine de la santé, et le doyen a noté que 25 % des nouveaux diplômés de la récente collation des grades détiennent ce diplôme.

M. Blanchette a aussi fait état de la pertinence du Service de reconnaissance des acquis expérientiels puisque 82 % des personnes qui ont présenté une demande ont obtenu des crédits, en grande majorité en produisant un portfolio, ce qui requiert une vingtaine d’heures de travail. Le programme Accès-FEP, qui assure la mise à niveau des personnes n’ayant pas les préalables requis pour l’admission à l’Université, constitue aussi un grand succès, car, une fois qu’elles sont admises dans un programme de certificat, le taux de réussite de ces personnes est de 95 %.

Ces deux services, a par ailleurs rappelé M. Blanchette, s’inscrivent dans le plan de réussite étudiante implantée au cours des deux dernières années. Une attention particulière est donnée aux nouveaux étudiants et étudiantes, car il est connu que le premier trimestre, voire les premières semaines, sont cruciales au regard de la persévérance dans les études.

Comme il l’a fait à plusieurs reprises au cours des dernières années, M. Blanchette a également souligné que l’AGEEFEP est représentée dans toutes les instances et comités de l’Université de Montréal. À sa connaissance, tant au États-Unis qu’ailleurs au Canada, il n’existe aucune grande université de recherche où les étudiants adultes occupent un tel espace politique. À son sens, cette forte présence de l’AGEEFEP a contribué à transformer l’UdeM. C’est d’ailleurs pour cette raison que, au cours de la Collation des grades 2016, la FEP a remis sa médaille d’honneur à M. Robert Martin, le président fondateur de l’Association.