Huit revendications étudiantes dans la campagne électorale municipale à Montréal


Sans prendre position en faveur d’un parti ou d’un autre, une vingtaine d’associations étudiantes et d’organismes jeunesse de la région montréalaise profitent de la campagne électorale à Montréal pour soumettre leurs revendications relatives à la représentation de la jeunesse dans la vie municipale, le transport en commun, le logement et le transport actif.

La Coalition régionale étudiante de Montréal (CREM), qui est à l’origine de cette initiative, regroupe plus de 260 000 étudiantes et étudiants du postsecondaire de Montréal. L’AGEEFEP en est membre. Les huit revendications sont les suivantes :

  • Que des sièges soient réservés pour des personnes de moins de 35 sur les comités spéciaux et les conseils d’administration des organismes municipaux relevant de la ville de Montréal.
  • Que la ville de Montréal priorise le dossier du prolongement de la ligne bleue dans le cadre du développement du transport en commun à Montréal.
  • Que la ville de Montréal mandate la STM afin qu’elle se dote de plan pour bonifier son service de nuit en étendant et en harmonisant les heures d’ouverture du métro ainsi qu’en améliorant la cohésion des différents trajets.
  • Que le prochain plan d’action montréalais en itinérance comporte un volet sur l’itinérance cachée de la communauté étudiante.
  • Que la ville de Montréal prenne position en faveur d’un tarif réduit étudiant offrant un rabais minimal de 40 % pour l’ensemble du territoire couvert par l’ARTM.
  • Que l’ARTM, en collaboration avec le mouvement étudiant, étudie les coûts de l’élargissement du tarif réduit à l’ensemble de la population étudiante montréalaise, peu importe le statut d’études.
  • Que la ville de Montréal appuie l’instauration d’un tarif étudiant pour le système de vélos libre-service BIXI.
  • Que la ville de Montréal priorise et facilite la construction de logements abordables sur son territoire.

La CREM rappelle notamment que Montréal a été couronnée meilleure ville étudiante au monde en février 2017 et qu’elle « se doit d’écouter ceux et celles qui lui permettent de briller ».