Un deuxième BACCAP à la FEP: « Études du phénomène criminel »


Il reste quelques ficelles à attacher, mais cela n’a pas empêché le Conseil de la Faculté de l’éducation permanente (CONFEP) d’adopter, le 2 mai dernier, le baccalauréat par cumul avec appellation (BACCAP) « Études du phénomène criminel ».

Créé conjointement par la FEP et la Faculté des arts et des sciences (FAS), ce baccalauréat sera accessible à la communauté étudiante des deux facultés. Dans le cas de la FEP, les titulaires du nouveau BACCAP devront avoir réussi les certificats en Criminologie et en Victimologie et l’un ou l’autre des certificats suivants : Intervention auprès des jeunes : fondements et pratiques, Santé mentale : fondements et pratiques d’intervention; Sexualité : enjeux de société et pratiques d’intervention ou Toxicomanies : prévention et réadaptation.

Comme le souligne le document présenté au CONFEP, « les BACCAP ont pour but de refléter plus précisément la nature des études complétées par les finissants et donc d’assurer une meilleure lisibilité de leur formation par les organisations qui les embauchent ».

Avant d’être ouvert à l’admission, le nouveau BACCAP doit cependant recevoir l’imprimatur de la Sous-commission du premier cycle et de la Commission des études, qui se réuniront en juin. Cela ne devrait cependant pas poser de problème.