Close

L'histoire de l'AGEEFEP

L’AGEEFEP a vu le jour lorsque les étudiantes et étudiants de la Faculté de l’éducation permanente (FEP) se sont mobilisés pour revendiquer de meilleures conditions d’études. À l’époque, il n’était pas rare que les cafétérias et les bibliothèques soient complètement fermés le soir et le samedi, ce qui compliquait énormément la vie de notre population étudiante. L’offre de cours pour les gens avec des horaires atypiques était aussi très restreinte.

Au fil des ans, nous avons milité pour faire avancer de nombreux dossiers auprès des instances facultaires, universitaires et gouvernementales. Nous avons porté des revendications historiques telles que la reconnaissance des acquis académiques et expérientiels, la création de baccalauréats par cumul avec appellation et l’éventuelle création de programmes de deuxième cycle à la FEP.

Il est crucial de continuer à représenter les étudiantes et étudiants de la FEP au sein de la communauté de l’UdeM pour garantir une offre de cours adaptée à notre réalité qui correspond aux besoins du marché. De plus, nous travaillons sans relâche pour faire avancer des dossiers d’actualité tels que la santé psychologique étudiante, la qualité de la formation à distance ainsi que l’élargissement du programme de bourses de l’Aide financière aux études (AFE) concernant les études à temps partiel.

L’association a écrit son histoire: « Petite histoire d’une singulière association étudiante« .

« Le nom interminable — Association générale des étudiants et des étudiantes de la Faculté de l’éducation permanente — et l’acronyme biscornu — AGEEFEP — enfreignent toutes les règles d’efficacité en communication publique. Ce sont des erreurs de jeunesse, qui n’ont heureusement entravé en rien la suite des choses.

 

C’est évidemment de cette suite des choses qu’il est question dans cette petite histoire. Elle est dite « petite » à dessein : l’équipe de production de cet ouvrage a été si étroitement au cœur des événements qu’elle ne disposait pas de la distance critique requise pour en faire l’histoire sans qualificatif.

 

À d’autres d’y voir plus tard. »[…]

Pour télécharger le livre en version (PDF), cliquez ici

 

Pour télécharger le livre en version (E-pub), cliquez ici

AGEEFEP: petite histoire d'une singulière association étudiante.

L’accréditation de l’AGEEFEP

« Après une dizaine de minutes de travail, la douzaine de scrutateurs et scrutatrices qui s’affairaient au dépouillement du scrutin se regardaient, interloqués devant la disproportion de « oui » et de « non » qui s’amoncelaient sur la table. L’un deux a alors paraphrasé le célèbre mot de Bernard Derome: « Si la tendance se maintient, Cité éducative annonce que le « oui » l’emportera avec une écrasante majorité! » La tendance s’est effectivement maintenue: une heure plus tard, la pile des « oui » comptait 5454 noms; celle des « non« , 168, à peine plus que celle des bulletins annulés, 125. L’appui à la nouvelle accréditation se chiffre donc à 96,92%. »

La communication auprès de nos membres avant notre décennie.

Avant l’arrivée de l’autoroute de l’information aujourd’hui connue sous le nom Internet, pour ainsi pouvoir communiquer à tous ses membres, l’Association a donc créé une revue de type magazine intitulé « La Cité éducative« . Ce magazine a été publié et imprimé de septembre 1985 à septembre 2007.

 

En avril 2008, l’Association a fait un choix écologique en décidant de publier un bulletin électronique plutôt qu’imprimé.
La Cité Éducative a cessé ses activités en septembre 2010. Elle fut remplacée par des infolettres expédiées par courriel à tous les membres de l’Association.

Nous avons mis à votre disposition toutes les revues de la « Cité éducative« . Elles fourmillent d’informations depuis le début de l’Association.

Défiler vers le haut